Quito – Équateur

Quito, la capitale de l’Équateur est pleine de vie. Le transport en commun y est très bien développé et rend les déplacements faciles et agréables. La ville se trouve à 2850 mètres d’altitude et est au 2e rang des capitales les plus hautes du monde. Elle est située dans les Andes et est entourée de montagnes et de volcans. On y trouve beaucoup de bouffe de rue (brochettes, maïs, etc.), des chiens, mais ici, ils sont en laisse, il n’y en a pas vraiment des errants et beaucoup de comptoirs de jus. Les jus sont faits devant nous, avec des fruits frais. Il y a des sortes qui nous sont totalement inconnues (comme la tomate de l’arbre).

Voilà quelques activités à faire :

– Le centre historique, protégé par l’UNESCO
Les rues étroites accueillent plusieurs édifices de style espagnol et plusieurs églises comme celle de la Compañia de Jesus, le monastère San Francisco et la basilique del Voto Nacional. Il y a la Plaza de la Independencia (plaza Grande), verte et fleurie, où trône le palais présidentiel. Un autre incontournable, la colline El Panecillo, du haut de laquelle veille la vierge de Quito. Nous avons fait une visite guidée du centre historique. Le point de rencontre était à la Plaza San Blas et on donnait au guide le montant que l’on veut. Notre visite très instructive a duré 3 heures.

– Les parcs
Le parc Alameda où on peut faire du pédalo. Le parc Itchimbia qui offre une belle vue sur la ville et où les citadins viennent jouer au soccer, courir et promener leur chien. Le parc El Ejido qui est très animé avec sa bouffe de rue et ses marchands d’artisanats.

– Le quartier la Mariscal
C’est le quartier branché et touristique de la ville. Une panoplie de bars et de restaurants attendent les touristes. Les prix sont élevés et ressemblent à ce qu’on paye au Québec.

– Le marché d’artisanat
Un peu au nord du Parc El Ejido se trouve un marché d’artisanats colorés. Il est moins impressionnant que celui d’Otavalo par son ampleur, mais on peut y faire de belles trouvailles (nappes, bijoux, chandails, tuques et foulards de laine d’alpaga). Les stands sont désordonnés et la plupart tenus par des autochtones en habit traditionnel.

– Le téléphérique
Le téléphérique nous amène à 4000 mètres d’altitudes, il fait très froid au sommet. La vue est incroyable. Lorsque le ciel est dégagé, on peut voir le volcan Cotopaxi. Un sentier mène jusqu’au volcan Pinchicha (environ 5 heures de marche).

– Le Jardin botanique
Situé au parc La Carolina, il y a entre autres 2 serres comprenant que des orchidées de toutes sortes.

– Le Mitad del Mundo
Le milieu du monde n’est pas à Quito, mais on y accède de la ville en autobus (environ 1 h 30). Un monument ainsi qu’une ligne au sol sépare l’hémisphère nord du sud.

Notre hostel à Quito :
Nous avons séjourné à l’hostel San Blas qui se trouve à quelques minutes à pied du centre historique. Un très bon rapport qualité/prix (30$ US – 33$ si on réserve par internet, pour une chambre double avec salle de bain). Le WiFi est très bien, le personnel est gentil etl’endroit est accessible en trolebus. En arrivant du nord, on descend à la station banco central et du sud à la station hermano Miguel.

Ci-dessous, le vieux Quito et son centre historique.
quito3 quito4

quito9 quito5

quito2    quito6

La colline El Panecillo
quito8  quito7quito10

La Plaza San blas
san_blas_quito

Les églises du vieux Quito
basilique-quito quito12

quito11 quito

La vue en haut du téléférique.Quito-teleferiQo7 Quito-teleferiQo9  Quito-teleferiQo6  Quito-teleferiQo8 Quito-teleferiQo12 Quito-teleferiQo10Quito-teleferiQo11 Quito-teleferiQo4Quito-teleferiQo14 Quito-teleferiQo2Quito-teleferiQo5 Quito-teleferiQo13 Quito-teleferiQo15

Le volcan Cotopaxi
cotopaxi
  

Le Mitad del mundo
mitad_del-mundo

 

You may also like...