Le Chemin du Roy – De Québec à Deschambault-Grondines

Chaque fois qu’on fait le trajet Montréal-Québec, on voit les affiches bleues indiquant le Chemin du Roy. On se dit : « un jour, on va y aller ! » Et ce jour-là est finalement arrivé. Du moins, en partie. Puisqu’on a décidé de séparer le chemin en section pour ne pas passer la journée dans l’auto. Nous nous sommes donc attaqués à la portion : Québec à Deschambault-Grondines. Le trajet a duré environ 1 h. Nous avons traversé Cap-Rouge / Saint-Augustin-de-Desmaures / Neuville / Cap-Santé / Portneuf / Deschambault-Grondines

Le Chemin du Roy

Le Chemin du Roy  est une route touristique de 280 km qui présente la richesse du patrimoine et de l’histoire de la Nouvelle-France. Difficile de se perdre, la route est très bien signalisée. Longeant le fleuve Saint-Laurent et offrant des points de vue magnifiques, elle traverse trois des principales régions touristiques du Québec (Québec, la Mauricie et Lanaudière). Tantôt ville, tantôt campagne, le Chemin du Roy suggère des arrêts incontournables.

chemin_du_roy

Cap-Santé

Le village de Cap-Santé m’a charmé grâce au Vieux Chemin. Cette rue étroite qui longe le fleuve est bordée de maisons historiques de bois et de pierre. L’église du village, construite durant le Régime français, est la plus ancienne de la région. Le village est bien connu pour son Marché de Noël d’antan. Plus de 70 artisans présentent leurs oeuvres dans des maisonnettes colorées sur la place de l’Église. Les visiteurs peuvent y déguster des vins chauds, des tartes maison et divers produits du terroir.

En automne, Cap-Santé présente l’événement « tartes en fête ». Les femmes du village préparent des tartes aux multiples saveurs. L’événement a lieu de la fin de semaine de la fête du Travail à celle de l’Action de grâces.

Deschambault-Grondines

Nous sommes arrêté manger à Deschambault-Grondines au Soleil Levain une boulangerie artisanale et nous avons pris un café à La ptite brûlerie. (Cafés spécialisés et responsables à déguster sur place et cafés en vrac pour apporter à la maison.)

deschambault-grondines

Nous nous sommes ensuite dégourdi les jambes en allant au Cap Lauzon. Une pointe de terre surplombant le fleuve qui avait un caractère stratégique pour les voyageurs et les militaires de l’époque. On y découvre le vieux Presbytère (1816), un bâtiment du patrimoine québécois. Deschambault possède un riche héritage archéologique qui témoigne d’une époque seigneuriale (l’église Saint-Joseph, le couvent, le cimetière, le vieux presbytère, l’hôtel de ville et la salle des habitants).

On y trouve également le vieux magasin général Paré qui date de 1866 et qui a vu défiler cinq générations de la famille Paré. Le bâtiment, avec son ambiance d’époque, a marqué le développement du village. De plus, les samedis de l’été, un marché public s’installe sur la rue de l’Église. Les producteurs locaux viennent y vendre leurs marchandises.  

deschambault-grondines2
Vue du Cap Lauzon

deschambault-grondines3
Vue du Cap Lauzon

Deschambault-Grondines
Le vieux Presbytère

 

Vous aimerez aussi...